Résumé

Alice et Romain, ont vécu quelques temps ensemble dans leurs années de jeunesse. Ils se retrouvent, au hasard d’un week-end entre amis dans une grande demeure en Normandie. Mariés respectivement avec Philippe et Marie, ils vont vivre une soirée bien particulière, heureuse, troublante, et surtout empreinte de magie.

Par l’action d’un élément fantastique, une pendule d’un autre siècle, nos deux personnages vont êtres propulsés dans une rêverie follement libératrice. Ils vont jouer à être un ou une autre, dans une autre vie, dans une autre histoire, tels des enfants, ils oublieront le temps. Ils seront libres de dire, de faire, de vivre ce qu’ils veulent.
Mais où s’arrête l’influence du rêve et du fantasme sur la réalité ?
Les choix d’existence vont ils être remis en question par la douce influence de la pendule ?

« Une question parfois me laisse perplexe : est-ce moi, ou les autres qui sont fous ? »

Albert Einstein

Comme dans toutes les comédies romantiques, il y a LUI et ELLE qui s’aiment ou semblent s’aimer… Mais l’essentiel pour nous est qu’ils jouent, qu’ils s’amusent, car l’amour a cette particularité d’être, parfois inaccessible, inconcevable,
interdit.

Alors comme dans « Fanfan » d’Alexandre Jardin ou « Jeux d’enfants » de Yann Samuell, nos personnages ont besoin du rêve, de s’inventer un monde pour oser s’aventurer sur le chemin dangereux de l’amour.

Publicités